03 décembre 2018

Abarth, bilan du Rallye du Var et bilan de la saison 2018

 

  • Victoire dans la catégorie GT+ pour Nicolas Ciamin / Anthony Vilanova au Rallye du Var (23 - 25 novembre)
  • L'équipage, au volant de l'Abarth 124 rally, a encore signé des temps remarquables (11ème par exemple dans l'ES 8) au volant de leur propulsion face aux concurrentes 4 roues motrices dans des conditions peu propices au pilotage d'une propulsion
  • Une petite excursion hors trajectoire dans l'ES 6 leur a coûté 10 mn et les a éloignés des places d'honneur
  • Raphaël Astier / Frédéric Vauclare ont connu un souci mécanique (module de commande des passages de vitesses) dans la 1ère spéciale; repartis en rallye 2 le lendemain, ils terminent deuxième de la catégorie
  • Un bilan très positif pour Abarth en 2018 pour son retour en compétition avec deux titres: vainqueur de la catégorie GT+ en France pour Nicolas et vainqueur de la coupe du monde FIA R-GT
  • Au-delà des titres, l'Abarth 124 rally aura marqué les esprits par ses performances, s'installant régulièrement parmi les 4 roues motrices grâce au talent de ses pilotes mais aussi au travail remarquable du Team Milano Racing, structure sur laquelle s'appuie Abarth en France
  • En Europe, l'Abarth a remporté le titre R-GT en ERC (European Rally Championship) avec Simone Tempestini
  • L'Abarth a totalisé plus de 40 victoires de classe dans 12 championnats nationaux

 

Clap de fin sur la saison 2018 des rallyes, une saison marquée par la confirmation du potentiel de l'Abarth 124 rally, une fois passée une période de fiabilisation et de développement en 2017. Celle qui n'inspirait ni respect ni méfiance s'est révélée une voiture joueuse, performante, rapide dans les spéciales « à moteur » et agile dans le serré.

Rappelons que celle belle propulsion accuse seulement 1050 kg sur la balance pour une puissance de 330 ch en configuration GT+ (sans bride de turbo) ou 300 ch en configuration R-GT.

Le retour en 2018 en championnat de France des rallyes, dans une catégorie où se dressaient les Porsche, a été des plus satisfaisant :

- 5 victoires de classe : Lyon-Charbonnières, Vosges, Rouergue, Mont-Blanc et Var

- 2 deuxièmes places : Touquet et Antibes

- un temps scratch au Rouergue devant toutes les 4 roues motrices, des temps de référence ( dans le top 5) au Mont-Blanc

- deux top 10 : une 5ème place au classement général du Rouergue, une 8ème place au Lyon-Charbonnières

- l'Abarth 124 rally finit à la 1ère place dans la catégorie GT+

Seuls les rallyes Cœur de France (gestion électronique du turbo) et des Cévennes (sortie de route) n'auront pas vu la belle italienne sur le podium d'arrivée.

La saison a également confirmé le potentiel de ses pilotes, à commencer par le tout jeune Nicolas Ciamin qui a fêté ses 20 ans le 18 février dernier. Alternant un programme de 5 courses avec le Team Sarrazin en WRC2 (avec notamment un podium en Sardaigne) et ce programme Abarth, il fit montre de sa pointe de vitesse, de sa fiabilité et de son adaptabilité, passant d'une 4 roues motrices à une propulsion, de l'asphalte à la terre avec une déconcertante facilité !

Raphaël Astier a quant à lui mené le programme du Team Milano Racing en Coupe du Monde FIA R-GT à partir du Tour de Corse, signant alors 4 victoires d'affilée en Corse, puis au Rome Capitale, au Barum et enfin au Valais dans une voiture qu'il découvrait. Il affrontait d'autres pilotes italiens expérimentés au volant de leur Abarth 124 rally, à armes égales. Raphaël a également remplacé Nicolas Ciamin aux Vosges et aux Cévennes.

Le rallye a entre autres ceci de particulier que le pilote n'est rien sans son copilote. Abarth remercie Thibault de la Haye qui assista Nicolas Ciamin au début de la saison, Antony Vilanova qui le remplaça à partir du Rouergue, et l'expérimenté Frédéric Vauclare qui fit la navigation de  Raphaël Astier toute cette saison.

Abarth remercie également le Team Milano Racing pour avoir développé l'Abarth 124 rally et l'avoir engagée sur ces différentes compétitions, avec le succès que l'on connaît.

La structure a également mené des tests sur la terre en fin de saison tout en menant de front le développement d'une R4 sur base de 500X. La MR 500X R4 fera ses premiers tours de roue avant la fin de 2018 !

 

 

dernières vidéos

recherche avancée

Recherche...

De
Pour
Recherche

Images


Download

Galeries


Documents joints


Liens